Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 May

Incendie du premier avion d’Houphouët, “une perte incommensurable” pour la Côte d’Ivoire (Koné Dodo)

Publié par RADIO TAN KONNON  - Catégories :  #ACTUALITE

Le premier avion du président Félix Houphouët Boigny, aussi appelé “L’oiseau livres”, ravagé par un incendie dans la soirée du dimanche 09 mai 2021, est “une perte incommensurable” pour le patrimoine de la Côte d’Ivoire, a déclaré lundi 10 mai 2021, le directeur général du palais de la culture, Koné Dodo, au cours d’une conférence de presse, dans ses locaux à Treichville.

« Hier aux environs de 18h 50mn, des agents du service technique du palais de la culture m’ont appelé pour me dire que l’avion était en feu. C’est une perte incommensurable pour la Côte d’Ivoire. Cet avion était le premier du président de la République, Houphouët Boigny et nos enfants qui venaient lire prenaient beaucoup de plaisir à être dans l’avion. Nous sommes tous affligés. C’est une charge émotionnelle importante », a dit M. Koné

Selon le directeur général du palais de la culture, les pompiers sont arrivés assez rapidement mais n’ont pas pu faire grande chose et les causes de cet incendie n’ont pas encore été révélées.

« Les pompiers m’ont fait savoir que comme c’était du polystyrène, ça brûlait très vite. On s’en remet à la police et aux sapeurs-pompiers pour sortir les conclusions de leurs enquêtes. Il n’y avait aucune connexion électrique avec l’avion », a-t-il souligné.

En visite sur le site de l’incident, le ministre de la Culture et de l’Industrie des arts et du spectacle, Harlette Badou, a également exprimé sa peine en signifiant que c’est “une grande tristesse” pour la Côte d’Ivoire, pour le monde culturel.

« C’est vraiment avec tristesse que nous avons appris l’incendie du premier avion de notre père de la nation qui avait été mis à la disposition des enfants par une bibliothèque. Malheureusement, l’espace ne nous appartenant plus, nous étions en train de voir comment nous allons pouvoir le mettre à la disposition des populations au niveau culturel. Malheureusement il n’est existe plus ce bien patrimonial », a  déclaré Mme Badou.

L’ex-directeur du palais de la culture, Sidiki Bakaba a transformé cet avion en bibliothèque pour enfants au début des années 2000. Plusieurs spectacles de conte, de danse, de théâtre, de marionnettes et de projections de films ont eu lieu au pied de “L’oiseau livres” dont les derniers datent de 2020 lors du Marché des arts du spectacle d’Abidjan (MASA).

(AIP)

Commenter cet article