Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 Dec

Crise au CDP : « Eddie voulait changer le logo, le nom du parti et anéantir les attributions du président fondateur Blaise Compaoré »

Publié par RADIO TAN KONNON  - Catégories :  #ACTUALITE

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) traverse des moments troubles. Certains militants ont par décision de justice, eu l’annulation du 8ème congrès ordinaire du parti, qui devrait se tenir les 04 et 05 dernier. Ce groupe s’est expliqué devant la presse ce vendredi 10 décembre 2021 à Ouagadougou. Les animateurs de la conférence accusent le président du parti de semer l’indiscipline au sein du parti, et pire il voulait lors du congrès annulé, changer le logo et le nom de l’ancien parti au pouvoir.

C’est Topan Sané, 5ème vice président du CDP et ancien directeur de campagne d’Eddie Komboïgo lors de la présidentielle de Novembre 2020, qui est le principal orateur. D’entrée, il explique que le parti à cru à Eddie, mais très vite des doutes ont émergé. Topan Sané révèle les différentes sanctions prises par le président du parti Eddie Komboïgo, à l’encontre de certains militants. Il signale aussi la démission de plusieurs cadres du parti à cause du président Eddie.

À cela s’ajoute toujours selon lui, la défiance ouverte au président fondateur du parti, Blaise Compaoré, poursuit l’ancien directeur de cabinet du président déchu. « Dernièrement, il a jeté du discrédit sur l’authenticité des lettres signées par le fondateur du parti » se désole l’ancien ambassadeur Topan Sané.

Et Gérard Segda, membre du BPN d’enfoncer le clou en révélant que ‹‹ Eddie voulait au cours du congrès changer le nom, le logo du parti. Également il veut anéantir les attributions du président fondateur Blaise Compaoré .Nous disons non à cela ››.

Quant à l’action en justice pour l’annulation du congrès, les conférenciers estiment que leur objectif est atteint. Il s’agit du report ou de la suspension du congrès et qu’un congrès devrait être convoqué dans le respect des textes fondamentaux du parti. Topan nous apprend que les huit (8) vice-présidents en activité sont tous signataires ou approuvent la démarche judiciaire.

Le 5ème vice-président tire la conclusion que « Eddie Komboïgo est un président complètement esseulé ». Et qu’il sème l’indiscipline au sein du parti. « Le CDP avec Eddie Komboïgo, est un simple colibri de la savane », énonce Topan. Enfin, les mécontents demandent à Eddie de tirer les conséquences ou de rentrer dans les rangs en respectant les textes.

À la question de savoir, s’il ne s’agit pas d’un conflit de génération, la réponse de Topan, est qu’il n’y a aucun souci à ce niveau. L’honorable Yaya Zoungrana de marteler que « Eddie a un problème de légitimité ».

Jean Narcisse KOUDOU

Commenter cet article

Archives

À propos

Toujours plus proche de vous.