Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 May

Burkina/Politique : L’UPC et l’ADF/RDA autour de la même table pour échanger sur la vie de la nation

Publié par RADIO TAN KONNON  - Catégories :  #ACTUALITE

Visite de courtoisie à l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) pilotée par Me Gilbert Noël Ouédraogo
Visite de courtoisie à l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) pilotée par Me Gilbert Noël Ouédraogo

Une délégation de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) conduite par Zephyrin Diabré, président du parti, a rendu une visite de courtoisie à l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) pilotée par Me Gilbert Noël Ouédraogo.

Une action qui entre dans le cadre du renforcement de la collaboration entre les deux partis politiques libéraux.

La refondation du Burkina Faso, la vie des partis politiques et le renforcement des relations entre le parti du Lion, l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) et celui de l’éléphant, l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) ont été les questions abordées au cours de ces échanges.

Au sortir de ces échanges, Zéphyrin Diabré, président de l’UPC a expliqué qu’en tant que partis libéraux il était de bon ton de discuter et apporter sa pierre pour l’éradication du terrorisme au Burkina Faso. Leur souhait, a-t-il poursuivi, est que, très rapidement, le Burkina Faso retrouve son lustre d’antan, à savoir la sécurité et la paix. Me Gilbert Noël Ouédraogo, président de l’ADF/RDA, s’est réjoui de cette initiative qui concourt à consolider et renforcer les relations entre les « deux partis frères ».

« Nous prévoyons la possibilité d’alliance, de regroupement. À ce stade rien n’est exclu car nous sommes disposés à travailler ensemble », a déclaré le président de l’ADF/RDA.

Des 100 jours de la transition…

« On aurait bien aimé qu’en 100 jours, qu’il n’y ait plus de terroristes au Burkina, mais ce n’est pas chose facile. Notre souhait est que les nouvelles autorités mettent davantage de force dans cette lutte pour qu’on sente une baisse radicale de l’insécurité et un retour progressif mais ferme à la paix », a commenté Zéphyrin Diabré sur les 100 jours du pouvoir de Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Après l’ADF/RDA, le parti du Lion se rendra au siège de l’Union pour la renaissance/Mouvement patriotique sankariste (UNIR/MPS), ce lundi 9 mai 2022.

Mathias Kam
SOURCE: 
 minute.bf

Commenter cet article

Archives

À propos

Toujours plus proche de vous.