Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 Aug

Le Plan d’action régional de la Transition présenté aux acteurs du Centre-nord

Publié par RADIO TAN KONNON  - Catégories :  #ECONOMIE

La Direction régionale de l’Economie et de la Planification du Burkina Faso
La Direction régionale de l’Economie et de la Planification du Burkina Faso

La Direction régionale de l’Economie et de la Planification (DREP) du Centre-Nord a tenu, le mardi, la première session ordinaire des Cadres régionaux de dialogue (CRD) de l’année 2022, consacrée au Plan d’action régional de la Transition (2022-2025) dans la région du Centre-nord.

Cette première session ordinaire de l’année des Cadres régionaux de dialogue (CRD) du Centre-Nord a été couronnée par deux présentations à savoir le Plan d’action régional de la Transition (PART) 2022-2025 et le rapport de performance annuelle 2021 et celui à mi-parcours 2022.

Selon le directeur régional de l’Economie et de la Planification (DREP) du Centre-Nord, Yaya Traoré, par ailleurs secrétaire technique du Cadre régional de dialogue (CRD) du Centre-Nord, les sessions des CRD visent à assurer le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de la Politique nationale de développement (PND) au niveau régional.

A l’entendre, en dépit de la situation sécuritaire difficile, il y a beaucoup activités qui ont été menées en 2021 par les Collectivités territoriales, les Projets/Programmes, les Organisations non gouvernementales (ONG) et associations de développement.

«Nous notons une performance assez satisfaisante pour les activités réalisées en 2021 au regard du contexte sécuritaire que connait la région même s’elle est en deçà de celles des années antérieures », a avancé M. Traoré.

Ces contre-performances s’expliquent naturellement par la crise sécuritaire que traverse le Centre-Nord, selon Yaya Traoré.

Aux dires du Directeur Traoré, au cours du premier semestre de l’année 2022, la dégradation de la situation sécuritaire a empêché la mise en œuvre de certaines activités sur le terrain.

A cela s’ajoute les évènements du 24 janvier 2022 qui ont provoqué un changement institutionnel entrainant la dissolution des collectivités territoriales.

Cependant, avec la mise en place des Délégations spéciales dans les Collectivités territoriales, Yaya Traoré a rassuré que des activités de développement ont déjà démarré pour le bonheur des populations.

« Des dispositions qui prennent en compte l’ensemble des collectivités territoriales dans le cadre du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS) permettront de passer rapidement les différents marchés, gage d’une meilleure performance d’ici à la fin de l’année en cours », a-t-il espéré.

En termes de perspectives, selon le DREP du Centre-Nord, c’est la continuité des activités qui sont en cours d’exécution et d’autres qui connaitront incessamment un début de démarrage.

Pour le patron de cérémonie, le gouverneur du Centre-Nord, Blaise Ouédraogo, les acquis engrangés sur le terrain sont satisfaisants.

«Les chiffres qui ont été présentés compte tenu du contexte sécuritaire, on peut dire que nous avons de l’efficacité et de l’efficience. Parce que l’insécurité pèse à 90% comme facteur défavorable dans la réalisation des différentes activités prévues dans le cadre de la mise en œuvre du PART », a-t-il fait savoir.

C’est pourquoi, avec la relance des Délégations spéciales, il a invité les différents acteurs à se concentrer et à se consacrer au développement au niveau de leur entité territoriale pour le bonheur de leurs communautés.

AIB

Commenter cet article

Archives

À propos

Toujours plus proche de vous.